<< предишно ВСИЧКИ СЪОБЩЕНИЯ следващо >>
Julia Bozukova

Homéopathe, Praticienne Reiki
Laval
office: 450-682-5383
cell: 514-991-3566
link

Introduction à l'homéopathie




Qu’est-ce que c’est l’homéopathie?
·C’est une méthode alternative de soins de santé, douce et naturelle, fondée par le médecin allemand Samuel Hahnemann, en fin du XVIIIe siècle.

·L’homéopathie est basée sur trois lois principales :
o La loi de la similitude : le semblable guérit le semblable, ce qui signifie que toute substance capable de provoquer un certain nombre de symptômes chez un individu sain est susceptible de guérir un sujet malade présentant un ensemble de symptômes semblables.

o La loi des hautes dilutions (l'infinitésimal): l'activité du médicament s'accroît en proportion de sa dilution à la condition qu’après chaque dilution on ait dynamisé le contenu via des succussions (agitations).

o La loi de l’individualisation : l’homéopathe analyse l'intégralité des symptômes de la personne malade et non uniquement ceux liés à la maladie.

Comment l’homéopathie fonctionne-t-elle?

· Chaque être vivant possède de l’énergie vitale qui génère un processus naturel de guérison si elle est correctement stimulée et si elle n’est pas trop affaiblie par la maladie, par l’environnement ou par des médicaments allopathiques.

· Selon les observations de Samuel Hahnemann et de ses collègues, une maladie plus importante et récente éteint une maladie semblable déjà présente dans l’organisme (Aphorisme 26 de l’Organon « une affection dynamique, dans l'organisme vivant, est éteinte d'une manière durable par une plus forte, lorsque celle-ci, sans être de même espèce qu'elle, lui ressemble beaucoup quant à la manière dont elle se manifeste. »

Exemples (aphorisme 46):

o « Combien de fois n'est-il point arrivé à la petite vérole d'occasionner la surdité et la dyspnée ! J. F. Closs (4) l'a vue guérir ces deux affections, lorsqu'elle fut arrivée à son maximum d'intensité. »

o « Une tuméfaction, même très considérable, des testicules, est un symptôme fréquent de la variole. Aussi a-t-on vu, suivant Klein (5), cet exanthème guérir homœopathiquement une intumescence volumineuse et dure du testicule gauche, qui était le résultat d'une contusion », etc.

· Le remède homéopathique (lorsqu’il a été correctement choisi) produit chez le patient une maladie artificielle semblable à celle qui est déjà installée dans son organisme et qui est légèrement plus forte que cette dernière. D’après l’aphorisme 26, la maladie artificielle éteint la maladie initiale et, par la suite, vu qu’elle a été artificiellement introduite dans l’organisme, elle disparaît d’elle-même.